Retour sur..."La bibliothèque vivante"

Le samedi 2 décembre dernier, le Carré blanc de Tinqueux organisait sa toute première "bibliothèque vivante". Au lieu d'emprunter un livre, le public était invité à discuter avec des "livres vivants" sur des sujets aussi variés que l'exil ou le roller derby.
Les "livres vivants" conviés à cet échange étaient:

- David Koulayom-Masseyo (Association Le Trait d'Union, entraide culturelle avec la République Centrafricaine)

- Clémentine Chabrolle (pratiquante de Roller Derby)

- des représentants des villes de Boudry et Zorgho au Burkina Faso (coopération décentralisée avec Tinqueux et le Grand Reims)

- les médiatrices de l'association Femmes Relais 51 (association rémoise de médiation sociale)

 


Arnaud Ségard, responsable du Carré Blanc, nous livre son ressenti sur cette première expérience:

"Cet événement était une première expérience du genre pour la Médiathèque de Tinqueux et les retours très enthousiastes du public ainsi que des "livres vivants" nous confortent dans l'idée que nous organiserons de nouvelles rencontres de la sorte. Les échanges avec les personnes participantes ont été très riches. Les livres vivants ont d'abord pu faire connaissance entre eux et échanger sur leurs activités. Des contacts ont également été pris pour d'éventuels projets ou partenariats.Cette action a été pour tous un beau moment partagé, où la relation de personne à personne a révélé des moments d'humanité très forts au-delà des clichés. Tout est bien plus vivant et heureux dans la diversité !"

 

2017 11 bibvivante article2